Dialogue avec soi-même

Souvent les gens me demande : "comment fait on pour "dialoguer " avec l' inconscient ?"

Le rêve est une communication inconsciente, mais on ne se rappelle pas toujours de nos rêves et parfois, nous avons du mal à les interpréter. En fait, il existe un autre moyen très simple, appelé  "signaling". C'est une technique qui permet de communiquer avec cette autre partie de nous-mêmes, en utilisant des mouvements idéomoteurs ou mouvements automatiques. Cette autre partie de nous, est généralement appelée "inconscient"..

Comment ça marche ?

Tout d'abord, la notion  "d'inconscient" ne parle pas à tout le monde. Alors avant de parler de "signaling", il est nécessaire de savoir à qui vous vous adressez. Selon la croyance de chacun, il peut s'agir de l'âme, d'un moi supérieur, d'un guide ou de "Dédé"….. Bref chacun le nomme comme il le souhaite et c'est très bien comme ça !!!!

Vous utilisez régulièrement, le "signaling" sans vous en apercevoir. Par exemple quand vous discuter avec quelqu'un, vous pouvez constater que  votre tête bouge de haut en bas quand vous dites oui et de droite à gauche quand vous dites non. Ce n'est pas conscient, cela se fait de façon tout à fait automatique.

Quand utiliser le "signaling"

On utilise le "signaling" en auto-hypnose, mais également en hypnose. Cette technique permet d'obtenir des réponses physiques (des doigts qui bougent, la tête qui penche sur le côté, un bras, une jambe etc.) de manière inconsciente. Ce sont des mouvements plus lents, ou plus saccadés. Avec le "signaling" les réponses ne pourront être que " oui", "non", ou "je ne sais pas."

"Signaling" et auto-hypnose

En auto-hypnose, on l'utilise afin d'avoir des réponses à ses propres questions, ou pour identifier des problématiques…Pour cela, vous allez mettre en place avec votre partie inconsciente un code. Vous allez lui demander par ex de faire bouger un doigt de votre main qui correspondra au "oui". Une fois que cela est bien valider, vous lui demanderez un autre signe pour le "non", puis un troisième signe pour dire "je ne sais pas". Ensuite, vous poserez des questions dont vous connaissez la réponse pour pouvoir vérifier que vous avez bien interpréter chaque signe. Enfin, vous pourrez entamer le dialogue, en posant les bonnes questions..

Personnellement, quand je m'adresse à ma partie inconsciente, je m'adresse à "mini-moi". Si j'ai une douleur, je vais lui demandé par exemple si : "il sait d’où provient cette douleur?" " Est ce qu'il peut agir sur cette douleur" …..

Séance d'hypnose et "signaling"

En hypnose, le praticien va mettre en place ce "signaling" avec son client. Il va bien vérifier le signal, qui correspond à chaque réponse et valider avant de pouvoir établir un dialogue avec cette partie inconsciente. Passer par le "signaling", permet donc d'obtenir des réponses inconscientes, face à une problématique donnée. Ces signaux pourront également indiquer qu'une étape à bien été franchie, ou qu'une suggestion à bien été mise en place.

L’utilisation des réponses idéomotrices a pour seul objectif de communiquer avec la partie du client, qui en sait plus sur le problème que lui. En communiquant directement avec le subconscient, le praticien fait appel aux ressources subconscientes du consultant pour la résolution de problèmes. Une certaine quantité de négociation peut être faite entre lui et le subconscient du consultant de cette manière

Vous souhaitez apprendre à dialoguer avec votre partie inconsciente" ? Regardez près de chez vous, il y a surement un atelier auto-hypnose…

Hélène

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?