Pardonner, pour retrouver la paix intérieure.

Pardonner, pour retrouver la paix intérieure.

Quand on a vécu des événements pénibles, il est difficile de pardonner.
Pourtant, ce que nous ne pardonnons pas, nous gâche simplement la vie. Ressassez les mêmes rancœurs à longueur de temps, ne sert à rien, sinon à revivre indéfiniment, le même film et donc la même souffrance.

Verbaliser

Il est très important lorsqu’on a subi un préjudice, d’en parler. Mettre des mots sur une souffrance permet bien souvent de la canaliser, avant qu’elle ne prenne toute la place. C’est un premier pas, pour retrouver le calme intérieur, mais également la paix pour le corps.

En effet, quand on garde une blessure en soi, bien souvent, c’est le corps qui l’exprime, par des douleurs, des maladies, etc.

La double peine

Certaines personnes finissent par faire de leur souffrance, une raison de vivre. Elle devient une partie d’eux même. Elle les dévore, les épuise, et les détourne du plus important : Vivre leur vie.

En revivant encore et encore la même souffrance, nous ne faisons que nous infliger une « double peine ».

La première, est celle subie sur le moment, par le mal qui nous a été fait, et, la seconde, est celle que nous nous imposons, en rallumant perpétuellement cette souffrance.

Pardonner, ce n’est pas oublier

Pour pouvoir retrouver le calme intérieur, nous devons accepter ce qui s’est passé, et ne pas en rajouter une couche en ressassant.

Pardonner quand on est une victime, permet de retrouver des rêves, des projets, et de vivre, sa vie

Pardonner, ne veut pas dire nier ce qui est arrivé, bien au contraire, mais mettre à distance cette part de souffrance. Il ne faut pas refuser d’admettre ce qui s’est produit, car être dans le déni, serait prendre le risque de faire ressurgir cette souffrance à n’importe quel moment, avec une grande violence.

Le déni, permet à la souffrance de s’enraciner profondément, et de voir apparaître, bien plus tard, des névroses incompréhensibles, sans savoir comment les soigner.

Pour retrouver la paix intérieur, il faut être conscient de sa douleur et l’accepter.

Des solutions

Quand on souffre, je pense qu’il est intéressant de tenir un journal de bord de ses émotions.

Je crois, que poser ce qui nous torture sur le papier, permet de reprendre le contrôle et de ne plus être submergé par tout ce qui nous affecte. Il devient possible alors, de gérer nos réactions et nos comportements.

L’écriture est un excellent moyen de prendre du recul. Cela permet ensuite, de mettre de la distance et de pouvoir porter un regard différent sur la situation.

Changer de point de vue, puis pardonner, peut ouvrir la porte d’une vie plus douce et plus sereine.

L’hypnose

L’hypnose est une aide efficace pour changer de point de vue. Elle vous permet de pardonner à ceux, qui vous on fait du mal, et vous offre aussi la possibilité, de vous pardonner.

Souvent lorsqu’on souffre, même si on sait qu’on est une victime, on se fait des reproches.
Accepter qu’on ne soit pas responsable et se pardonner, est libérateur.

Vous souhaitez rompre les liens, avec un passé qui vous emprisonne ? Pardonner et vous pardonner, afin de pouvoir enfin reprendre le cours de votre vie ? Vous aimeriez commencer cette nouvelle année qui arrive, avec un sentiment de liberté ?

Prenez un rendez-vous avec un praticien en hypnose, et retrouvez votre joie de vivre.

A bientôt,

Hélène

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Why ask?

Coordonnées

Hélène PORRY Hypnopraticienne

Adresse
1 b rue des usines 81290 Labruguière

Téléphone: 06.62.91.43.64

Newsletter Inscription

Fibromyalgie ou
le Cri du Corps

Auto-hypnose et hypnose, 2 outils merveilleux qui m’ont permis de vaincre la fibromyalgie.

Ce journal sans prétention, veut simplement vous faire découvrir, à travers mon histoire personnelle, tout ce que ces outils extraordinaires peuvent apporter dans notre Vie.