Vieillir, n’est pas forcément synonyme de souffrir.

La douleur est une expérience personnelle, subjective, qui engage la totalité du sujet, avec toute son histoire de vie.
Chacun exprime son ressenti de la douleur, en fonction de sa propre sensibilité, faite de toutes ses expériences passées.

 

Toute personne exprimant une douleur par des mots ou des comportements, doit être considéré comme ayant « mal », même si la cause n’est pas identifiée et elle droit être soulagée.

La douleur et nos proches
Nous avons tous autour de nous soit des parents ou des grands-parents d’un certain âge, et qui souffrent de douleurs diverses et variées.
Vous vous êtes sûrement rendu-compte que ces douleurs, souvent chroniques viennent entraver leur autonomie, et également leurs relations sociales. Elles apprennent à relativiser, à passer à autre chose, mais souvent, elles se renferment et peut petit à petit perdent le goût de vivre.

Plus l’âge augmente, plus le risque de douleurs augmente. Malheureusement, il arrive encore souvent que sa prise en charge, se heurte à l’idée reçu selon laquelle » il est normal de souffrir quand on est vieux »…. Cependant, les répercussions de la douleur peuvent être dramatiques. Accélération de la perte d’autonomie, repli sur soi, anxiété, dépression, anorexie, trouble du sommeil etc, etc.

Pourtant vieillir n’est pas physiologiquement douloureux !!!

La personne âgée et l’hypnose
Pendant, longtemps, il a été dit que l’hypnose n’était pas utilisable auprès des personnes âgées. Aujourd’hui, cet outil est utilisé quotidiennement par les soignants, et également par les praticiens en hypnose à leur cabinet ou au domicile de la personne âgée. Depuis maintenant quelques années, il est démontré les vastes possibilités de l’hypnose auprès de cette population.

En hypnose d’accompagnement, le praticien s’adapte à son client et utilise ce qu’il lui apporte. Vous avez sûrement constaté, que parfois la personne âgée, bien que présente physiquement semble absente mentalement. Comme si elle était ailleurs, comme si elle était tournée vers l’intérieur. Pour les rencontrer, il faut alors aller les chercher là ou elles sont. Cet état est déjà en rapport avec l’hypnose. Il est donc tout à fait possible de les accompagner quel que soit leur âge, pour des problèmes d’agitations, d’anxiétés, d’angoisses, d’insomnie et particulièrement dans la gestion de la douleur.
Pendant ces absences, les personnes âgées sont souvent dans le monde de leurs souvenirs. C’est un moyen d’échapper à la réalité douloureuse. Il est alors possible de leur apprendre à y retourner volontairement, quand cela est nécessaire.

L’accompagnement par l’hypnose, permet également de limiter le recours aux médicaments et ainsi éviter leurs effets indésirables, tout en ayant une approche plus complète et plus humaine. L’hypnose est aujourd’hui reconnue complémentaire de la prise en charge médicale chez la personne âgée.

Vous avez autour de vous des personnes âgées qui auraient besoin d’aide? Parlez-leur de l’hypnose et, demande-leur, si elle aimeraient soulager leurs douleurs, de façon naturelle sans médicaments..

Vous souhaitez plus d’informations contactez moi au 06.62.91.43.64 ou prenez rendez vous

A bientôt,

Hélène

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?