L’hypnose archétypale, c’est quoi ?

L’hypnose archétypale, c’est quoi ?

La psychanalyse archétypale

C’est une branche de la psychanalyse junguienne.

Elle a été inventée au XXe siècle, par le psychologue James Hillman, disciple de Carl Gustav Jung.

Cette technique, reconnaît et respecte la multiplicité de l’inconscient et permet de développer les potentiels du sujet. Elle donne également une place centrale à l’imagination créative.

Qu’est-ce qu’un archétype ?

L’archétype (prononcé [aʁketip]) est un concept appartenant à la psychologie analytique élaborée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung ,qui le définit par la tendance humaine à utiliser une même « forme de représentation donnée a priori » renfermant un thème universel structurant la psyché, commun à toutes les cultures mais figuré sous des formes symboliques diverses.

Histoire de la psychanalyse archétypale.

Sigmund Freud

1889 – Sigmund Freud (1856-1939), neurologue Autrichien, fondateur de la psychanalyse, découvre lors des démonstrations de Bernheim à l’école de Nancy, un aspect fondamental de la psyché. C’est l’inconscient.

Il continu ces recherches, et comprend que la plupart des comportements humains, sont conditionnés par cette vaste partie « cachée » de l’esprit. Il forme alors, la théorie de la  » pensée archétypale ».

Mais Freud considère que l’inconscient n’est qu’une  » poubelle de l’esprit » et ne pousse pas plus loin ses travaux.

Carl Gustav Jung

Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse, disciple et ami de Freud, établit une nouvelle théorie : celle de l’inconscient collectif.

Passionné de mythologie, il constate dans les asiles où il travaille, que des patients sans aucune éducation, ont des délires, et des visions mystiques, dont le contenu est similaire à certains mythes anciens. Il effectue alors des recherches et découvre un certain nombre de figures récurrentes. Il les appelle alors, archétypes.

Jung reconnaît alors, que la psyché humaine est polycentrique, mais il pense qu’il est nécessaire de fusionner tous les archétypes, afin d’obtenir un « soi unifié ».

James Hillman, disciple de Jung, rejette cette idée.

James Hillman

James Hillman (1926-2011), psychologue et analyste américain, a été influencé par la pensée de Jung. C’est le concepteur de la psychologie archétypale.

Il propose, une version « archétypale » du modèle thérapeutique Jungien, autour des images issues de l’inconscient et tenant compte, des forces impersonnelles agissant au plus profond de l’Être.(source Wikipédia)

Il dit : « La tâche de la psychologie archétypale et la thérapie qui en découle, est celle de découvrir le motif archétypique des formes de comportement ».

Il préconise une psychologie imaginal, plutôt que conceptuelle.

Pour lui, à la différence de Jung, le travail psychanalyste consiste à retrouver un équilibre stable, entre les archétypes de la psyché et à préserver cet équilibre. Selon lui, tous les archétypes sont importants.

L’hypnose archétypale.

Les archétypes sont présents au plus profond du cerveau humain, et se manifestent sous forme d’images symboliques de personnages comme :

• Le sage
• Le héros
• L’enfant intérieur,
• Le critique
• Le guerrier

Et bien d’autres encore..

D’une certaine façon, ils vivent à l’intérieur de nous et influencent nos croyances, nos comportements, nos réactions, nos émotions.

Chaque archétype, a un rôle, une mission bien spécifique à remplir. Ils constituent notre personnalité, notre identité profonde
Depuis toujours, ils sont nos alliés et nous aide à avancer sur le chemin de la vie.

Lorsqu’un archétype va mal, il est parfois mis de coté et il n’y a plus d’harmonie. C’est alors, qu’apparaisse certains comportements, qui ne nous conviennent pas.

L’hypnose archétypale, permet un dialogue direct avec les différentes parties de la psyché. Elle permet de mobiliser les archétypes refoulés et de négocier avec eux. C’est une forme d’hypnose qui permet de réenchanter l’inconscient, et de faire prendre conscience de la richesse et de la vie inconsciente, qui est en chacun de nous.(Source J.Dachelet)

Ma formation

J’ai eu la chance, d’être formé à l’Académie Epione. J’ai découvert, l’hypnose Ericksonienne, Elmanienne, mais également l’hypnose archétypale, avec Joffrey Dachelet hypnothérapeute à Tours.

C’est en Inde, que Joffrey découvre et se forme à l’hypnose curative et rituelle , pour ensuite rajouter à sa pratique, des approches plus occidentales.

Détenteur d’un master d’histoire et anthropologie sur la « psychologie des mythes », il étudie depuis plusieurs années, les psychologies jungienne et Hillmanienne, qu’il considère comme les plus justes pour comprendre les hommes, leur histoire et leurs croyance.

Vous souhaitez modifier quelque chose dans votre vie, allez à la rencontre de vos archétypes ? . Prenez-rendez vous ici.

A bientôt,

Hélène

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Why ask?

Coordonnées

Hélène PORRY Hypnopraticienne

Adresse
1 b rue des usines 81290 Labruguière

Téléphone: 06.62.91.43.64

Newsletter Inscription

Fibromyalgie ou
le Cri du Corps

Auto-hypnose et hypnose, 2 outils merveilleux qui m’ont permis de vaincre la fibromyalgie.

Ce journal sans prétention, veut simplement vous faire découvrir, à travers mon histoire personnelle, tout ce que ces outils extraordinaires peuvent apporter dans notre Vie.