Mireille et Monsieur Parkinson

Mireille et Monsieur Parkinson

Mireille, est une coquette jeune femme de 62 printemps et demie, qui est atteinte de la maladie de parkinson depuis 4 ans. Elle a des tremblements dans une jambe et souffre d’insomnies.

La maladie de Parkinson

Cette maladie fut découverte en 1817 par Sir James Parkinson, médecin britannique, qui la décrit comme  » la paralysie agitante « . C’est Charcot, neurologue français, qui en étudiant, les tremblements et la paralysie, donne en 1872, le nom de maladie de Parkinson.

Maladie neurodégénérative chronique, son évolution peut être différente d’une personne à l’autre.

Cette maladie entraîne la destruction des neurones à dopamine, situés dans la substance dite « noire » du cerveau. Lorsque 50 à 70 % de ces neurones sont détruits, les symptômes apparaissent.

Les symptômes de la maladie de parkinson sont :
• Les tremblements de repos : C’est lorsque la partie du corps concernée ne participe à aucun mouvement. En général, il s’agit d’un tremblement lent, relativement régulier et peu ample. Le plus souvent, il disparaît pendant le sommeil et réapparaît dès le réveil.)

• Une akinésie : difficulté à initier les mouvements. Cette difficulté se repère surtout dans les mouvements complexes : séquences de mouvements différents, mouvements réclamant la coordination de plusieurs membres.

• La raideur, ou rigidité : Il s’agit d’une tension excessive des muscles, pouvant entraîner des douleurs musculaires (crampes) ou tendineuses et une sensation de raideur. Elle contribue à la difficulté des mouvements.

Comme les autres symptômes de la maladie de Parkinson, la raideur est sensible au stress et à l’état émotionnel.

À ce jour, la maladie de parkinson touche plus de 200 000 personnes en France et les causes restent inconnues.

Les neurones à dopamine

Les neurones à dopamine, ont pour fonction de fabriquer et de libérer de la dopamine, qui est un neurotransmetteur nécessaire au contrôle des mouvements du corps.

Cette dopamine, est également indispensable aux mouvements automatiques, comme ceux de l’expression du visage. Lorsque ces neurotransmetteurs ont disparu, les personnes atteintes par la maladie doivent obligatoirement « penser » à leurs mouvements.
Elle est aussi nécessaire à la motivation.

L’hypnose, une aide complémentaire.

L’hypnose, agit en complément du suivi médical et neurologique, et permet d’améliorer le confort de vie des personnes atteintes de la maladie.

La séance d’hypnose, est spécifique à chaque individu. L’accompagnant, prends en compte sa personnalité et son histoire, afin de pouvoir le guider, vers ce qui sera bon et agréable pour lui et, uniquement pour lui.

Le praticien en hypnose, amènera la personne à prendre part activement à ses changements pendant la séance, mais également en lui enseignant à pratiquer l’autohypnose.

Au travers d’une relaxation profonde, l’hypnose permet de diminuer le stress et l’anxiété liée à l’état de santé, mais aussi d’améliorer les réflexes moteurs en se rappelant des mouvements d’avant et augmenter ainsi le contrôle.

Les sensations, et la perception du mouvement sont affinées. La personne pourra observer et décrire son ressenti, pour ensuite modifier cette image et donc sa sensation. Elle pourra même arriver à stopper son tremblement.

Mireille

Avant sa maladie, Mireille était une vraie marmotte. Elle dormait, entre 10 et 11 h toutes les nuits. Depuis 4 ans, elle est réveillée chaque soir de 1 h à 4 h du matin.

Mireille est une femme joyeuse, souriante, positive et très dynamique. Pas question de se laisser abattre par Monsieur Parkinson, comme elle le nomme.

Elle continue à marcher à l’aide d’une canne ( qui a ses yeux représente, Monsieur Parkinson), à danser et met un point d’honneur à vivre sa vie comme elle l’entend. Quand les tremblements deviennent insupportables, elle n’hésite pas à le signaler vertement à Monsieur Parkinson. Non, mais… c’est qui la patronne !

Mireille incarne la joie de vivre !

Je la reçois au cabinet, parce qu’elle souhaiterait avoir des nuits un peu plus longues, et, elle me dit : « Vous savez, cela ne me dérange pas vraiment, parce que chez moi je m’occupe et la journée je ne suis pas fatiguée. Par contre, lorsque je vais chez des amis ou à l’hôtel… les nuits sont longues ! « .

Etat d’hypnose

Mireille entre en état d’hypnose. Je lui demande d’imaginer un lieu agréable pour elle. Un endroit où elle se sent bien et où elle pourra se sentir détendue.

Alors, elle trouve cet endroit et m’explique qu’elle est au bord de l’eau. Une eau vivante me précise-t-elle. Elle s’installe confortablement, avec un bon livre et une douce musique romantique, pas trop forte, afin d’entendre dans le même temps, le bruit de l’eau.

Pendant qu’une partie de Mireille reste dans ce lieu agréable, je la guide vers une autre partie d’elle-même. Cette partie « inconsciente », celle qui gère tous ses automatismes et qui surement, suite à une incompréhension, la réveille toutes les nuits à 1 h du matin.

Voyage dans l’inconscient

Elle imagine alors, une île tropicale, où elle découvre un magnifique bassin, avec une belle cascade.
L’eau y est chaude et accueillante. Mireille pénètre dans le bassin et, c’est comme si, le massage procuré par l’eau arrivant de la cascade emportait toutes les tensions, tous les soucis et que les muscles de son corps se détendaient un à un.

Une fois son corps complètement relaxé, elle aperçoit, une jolie et grande roche plate, au bord du bassin, et décide de s’y installer. Cette pierre, chauffée par les rayons du soleil, lui procure une sensation de bien-être, de confort qui envahit, tout son être, et l’emporte, dans une agréable somnolence, puis, dans un sommeil profond.

Mireille, imagine ensuite, cette même sensation alors qu’elle s’installe confortablement dans son lit. Elle règle son horloge interne, et montre à cette partie d’elle-même, le temps qu’elle voudrait dormir, puis elle s’endort profondément jusqu’à l’heure prévue. Sa nuit a été douce et réparatrice, sans insomnie.

Enfin de bonnes nuits !

Depuis cette séance, j’ai eu des nouvelles de Mireille. Elle passe de bonnes nuits complètes, même si elle trouve encore, que le réveil est un peu tôt.
Elle me dit : « Tous les soirs, je dis à mon inconscient à quelle heure je veux me réveiller. Pour le moment, il ne m’écoute pas, mais il se fatiguera avant moi !!

Merci, Mireille, pour ce travail que vous avez accompli, pour votre incroyable bonne humeur et votre joie de vivre.

Vous voulez apporter des changements dans votre vie, modifier des comportements qui ne vous conviennent pas ou toute autre chose ?

Alors, faites comme Mireille, passez à l’action, prenez rendez-vous et retrouvez les commandes de votre Vie.

A bientôt,

Hélène

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Why ask?

Coordonnées

Hélène PORRY Hypnopraticienne

Adresse
1 b rue des usines 81290 Labruguière

Téléphone: 06.62.91.43.64

Newsletter Inscription

Fibromyalgie ou
le Cri du Corps

Auto-hypnose et hypnose, 2 outils merveilleux qui m’ont permis de vaincre la fibromyalgie.

Ce journal sans prétention, veut simplement vous faire découvrir, à travers mon histoire personnelle, tout ce que ces outils extraordinaires peuvent apporter dans notre Vie.